La stratégie des gaps

Définition

« Gap » signifie littéralement « vide » ou « blanc » ; un gap désignera pour nous une absence de cotation à un certain intervalle de prix, visible sur un graphique en chandeliers ou en barres.

Il existe quatre grands types de gaps. Chacun a sa personnalité et sa signification. Mais quel qu’il soit, cette absence de cotation est un bon niveau de support ou de résistance, . Un gap peut exprimer un manque d’intérêt de la part des intervenants. En effet, de nombreux gaps se forment sur les titres cotés sur les marchés secondaires. Les volumes échangés y sont généralement faibles, facilitant les décalages entre les prix des vendeurs et des acheteurs. Les gaps ainsi créés ont peu de signification et seront invariablement comblés. Par contre, si un gap est accompagné de volumes importants, comme ceux reportés, il faut s’y intéresser surtout lorsqu'on veut apprendre à jouer en bourse et qu'on débute.

Graphique : MEDIASET, 2009, jour. Un exemple de gap de rupture (breakaway-gap) du canal haussier.

Le gap commun : rapidement comblé

Le gap commun est généralement créé par un événement, ou une nouvelle, non prévu par le marché. Cependant, son importance et son pouvoir de prédictibilité se révèlent très limités car il apparaît sur des périodes où de très faibles volumes se sont échangés. Ce type de gap est rapidement comblé selon http://www.optionbinaire.ch.

Le gap de rupture (‘breakaway-gap’) : vous devez rentrer dans le marché

Ce gap est souvent accompagné de volumes importants, comme le souligne http://www.docteuroptionsbinaires.com/stockpair/ et indique un retournement du marché et la naissance d’une nouvelle tendance. Il met généralement fin à une zone de congestion (ou consolidation à plat) pouvant prendre la forme d’une configuration chartiste (double sommets ou creux, têtes et épaules, triangles, …) renforçant ainsi la violence de la rupture de tendance. Ce type de gap crée des zones de support et de résistance très fortes et n’est pas toujours comblé. Néanmoins, s’il est comblé, le signal lancé est alors invalidé ou devenu obsolète.

Pour jouer les gaps sur CFD, vous pouvez coder la plateforme tradency et automatiser la stratégie.

Les gaps sont aussi intéressants à jouer sur les options binaires, car ils traduisent un excès psychologique de réactions des intervenants, donc un choc de volatilité qui rend nerveux les opérateurs. Quand un humain est sous le contrôle de ses émotions, il est plus enclin à prendre des décisions irrationnelles qu'en temps normal. Souvent, quand il y a gap, les cours se déplacent plus vite, le temps que les choses se calment. Les options binaires sont des outils destinés au très court terme. Elles permettent de gagner énormément quand on a raison sur le timing des cours. D'où l'intérêt des gaps qui donnent un avantage pour aller chercher une borne haute ou basse d'une option binaire à une minute par exemple, voire l'offre de Anyoption dans ce domaine.

En revanche, les gaps sont pratiquement inexistants sur le Forex qui cote 24h/24 du lundi au vendredi. Les seuls gaps qu'on rencontre, sont des gaps weekly et ils ne sont pas nombreux. Il est donc impossible de bâtir des stratégies avec des probabilités fiables par manque d'occurence. L'expérience CFDperformance dans la modélisation a montré que les cours du pétrole, de l'or et des indices boursiers étaient plus favorables à la mécanisation des stratégies que le Forex. Comme l'a écrit l'auteur de cet article sur Xforex, il faut faire un choix à la base quand on trade. La question qu'on doit se poser, c'est de savoir si on est suffisamment robuste émotionnellement ou non pour tenir le choc des positions à effet de levier. Si la réponse est non, et bien souvent pour 95% des gens, elle l'est, il est préférable de sous traiter aux ordinateurs la partie problématique de la transmission des ordres et des décisions de timing. Les robots de trading ne sont pas parfaits. Ils marchent mieux dans certaines configurations et marchés type. Il faut étudier. La finalité est de gagner de l'argent chez un courtier en option binaire comme Top Option, et non de faire un baraoud d'honneur et se faire tondre. Les marchés financiers sont à somme nulle. Ce qui est perdu par les uns, est encaissé par les autres. L'honneur ne doit pas entrer en compte dans l'équation. L'ego est bien mauvais conseiller. La compétition est ultra intense. On n'essaye pas le trading. On y va avec les meilleurs outils et on joue. Ou alors, il est préférable de rester sur la touche et de ne pas participer. Jouer à moitié comme un petit challenge intellectuel, c'est l'assurance de se faire tondre et d'y laisser parfois des années de salaires !